retour

Projection d'incidence et de mortalité par localisation cancéreuse en 2017

fiche synthese
Dernière mise à jour 02/01/2018

Description

Les données observées disponibles au moment de la réalisation de ces travaux allaient jusqu'en 2013. Les estimations 2017 sont donc des projections. Toute projection présente un certain niveau d'incertitude car elle repose sur une hypothèse d'évolution du risque de cancer et de décès par cancer entre 2013 et 2017. Les projections ne sont que le reflet des hypothèses adoptées et ne peuvent pas être utilisées pour reconstituer des tendances temporelles. Les hypothèses retenues, pour la période 2013-2017, vont dans le sens de la poursuite de l'évolution récente observée pour l'incidence sauf pour l'incidence du cancer du larynx chez la femme pour laquelle l'hypothèse retenue est celle d'une poursuite de la tendance moyenne sur la période 1980-2013. Les hypothèses retenues, pour la période 2013-2017, vont dans le sens de la poursuite de l'évolution récente observée pour la mortalité sauf pour la mortalité du  cancer du foie pour laquelle l'hypothèse d'une stabilisation du risque a été retenue et pour la mortalité du cancer du système nerveux central pour laquelle l'hypothèse d'une poursuite de la tendance moyenne sur la période 1980-2013 a été retenue.La projection de l’incidence « tous cancers » (hors cancers de la peau autres que les mélanomes) est obtenue en sommant les projections retenues pour les différentes localisations présentées, auxquelles ont été ajoutées les estimations de la localisation prostate (obtenue sous l'hypothèse d'une stabilisation du risque entre 2013 et 3017), des localisations hématologiques et de la localisation « autres cancers » (obtenue sous l'hypothèse de la poursuite de l'évolution récente observée) bien que celles-ci ne soient pas présentées. La projection de mortalité « tous cancers » intègre les projections spécifiques concernant le cancer du pancréas (obtenue sous l'hypothèse de la poursuite de l'évolution récente observée.

Pour la prostate, les données d'incidence correspondent à l'estimation de l'année 2013 : compte tenu des fluctuations récentes de l'incidence du cancer de la prostate, les résultats postérieurs à la dernière année observée par les registres (2013) ne sont pas présentées.
Pour le pancréas, les projections de mortalité ne sont pas réalisées du fait d'une moindre fiabilité de ces données par rapport aux
autres localisations.

Description

A noter : pour le pancréas, les projections de mortalité ne sont pas réalisées du fait d'une moindre fiabilité de ces données par rapport aux autres localisations.

Les données observées disponibles au moment de la réalisation de ces travaux allaient jusqu'en 2013. Les estimations 2017 sont donc des projections. Toute projection présente un certain niveau d'incertitude car elle repose sur une hypothèse d'évolution du risque de cancer et de décès par cancer entre 2013 et 2017. Les projections ne sont que le reflet des hypothèses adoptées et ne peuvent pas être utilisées pour reconstituer des tendances temporelles.
Les hypothèses retenues, pour la période 2013-2017, vont dans le sens de la poursuite de l'évolution récente observée pour l'incidence sauf pour l'incidence du cancer du larynx chez la femme pour laquelle l'hypothèse retenue est celle d'une poursuite de la tendance moyenne sur la période 1980-2013. Les hypothèses retenues, pour la période 2013-2017, vont dans le sens de la poursuite de l'évolution récente observée pour la mortalité sauf pour la mortalité du cancer du foie pour laquelle l'hypothèse d'une stabilisation du risque a été retenue et pour la mortalité du cancer du système nerveux central pour laquelle l'hypothèse d'une poursuite de la tendance moyenne sur la période 1980-2013 a été retenue.La projection de l’incidence « tous cancers » (hors cancers de la peau autres que les mélanomes) est obtenue en sommant les projections retenues pour les différentes localisations présentées, auxquelles ont été ajoutées les estimations de la localisation prostate (obtenue sous l'hypothèse d'une stabilisation du risque entre 2013 et 3017), des localisations hématologiques et de la localisation « autres cancers » (obtenue sous l'hypothèse de la poursuite de l'évolution récente observée) bien que celles-ci ne soient pas présentées. La projection de mortalité « tous cancers » intègre les projections spécifiques concernant le cancer du pancréas (obtenue sous l'hypothèse de la poursuite de l'évolution récente observée.

Description

Pour la prostate, les données d'incidence correspondent à l'estimation de l'année 2013 : compte tenu des fluctuations récentes de l'incidence du cancer de la prostate, les résultats postérieurs à la dernière année observée par les registres (2013) ne sont pas présentées.
Pour le pancréas, les projections de mortalité ne sont pas réalisées du fait d'une moindre fiabilité de ces données par rapport aux autres localisations.
Les données observées disponibles au moment de la réalisation de ces travaux allaient jusqu'en 2013. Les estimations 2017 sont donc des projections. Toute projection présente un certain niveau d'incertitude car elle repose sur une hypothèse d'évolution du risque de cancer et de décès par cancer entre 2013 et 2017. Les projections ne sont que le reflet des hypothèses adoptées et ne peuvent pas être utilisées pour reconstituer des tendances temporelles.
Les hypothèses retenues, pour la période 2013-2017, vont dans le sens de la poursuite de l'évolution récente observée pour l'incidence sauf pour l'incidence du cancer du larynx chez la femme pour laquelle l'hypothèse retenue est celle d'une poursuite de la tendance moyenne sur la période 1980-2013. Les hypothèses retenues, pour la période 2013-2017, vont dans le sens de la poursuite de l'évolution récente observée pour la mortalité sauf pour la mortalité du cancer du foie pour laquelle l'hypothèse d'une stabilisation du risque a été retenue et pour la mortalité du cancer du système nerveux central pour laquelle l'hypothèse d'une poursuite de la tendance moyenne sur la période 1980-2013 a été retenue.La projection de l’incidence « tous cancers » (hors cancers de la peau autres que les mélanomes) est obtenue en sommant les projections retenues pour les différentes localisations présentées, auxquelles ont été ajoutées les estimations de la localisation prostate (obtenue sous l'hypothèse d'une stabilisation du risque entre 2013 et 3017), des localisations hématologiques et de la localisation « autres cancers » (obtenue sous l'hypothèse de la poursuite de l'évolution récente observée) bien que celles-ci ne soient pas présentées. La projection de mortalité « tous cancers » intègre les projections spécifiques concernant le cancer du pancréas (obtenue sous l'hypothèse de la poursuite de l'évolution récente observée.

En savoir plus

CATEGORIES

Zone géographique

Population