retour

Source : Base commune des registres de cancers

Source
Dernière mise à jour 09/08/2016

Base de données commune comportant plus d’1,2 million de cancers enregistrés depuis 1975,
Administrée par Francim en collaboration avec l’Ansp, l’INCa et le service de biostatistique des Hospices civils de Lyon
Permettant la production d’indicateurs (incidence, prévalence, survie) mis à la disposition du public sur les sites de l’Ansp et de l’INCa et la publication dans des journaux scientifiques des résultats des études réalisées à partir de cette base

Créé en 1997, le réseau Francim est une association loi 1901 qui regroupe tous les registres qualifiés de cancer français. En 2013, le réseau compte 18 registres généraux (15 en métropole et 3 ultramarins)  et 11 registres spécialisés dont 2 registres nationaux de l’enfant. Ces registres dont les plus anciens ont été créés en 1975, contribuent à la surveillance épidémiologique des cancers et recueillent tous les nouveaux cas survenant au sein de la population dans les zones couvertes par les registres. Afin de mener une politique de santé publique commune dans le cadre de l’épidémiologie descriptive du cancer, l’InVS, l’INCa, le réseau Francim et le Département de bio statistiques des Hospices civils de Lyon (HCL) ont mis en place, en 2008, un programme de partenariat scientifique à partir de la base de données commune des registres.

Nom, type, historique et objectifs principaux de la source

BASE COMMUNE DES REGISTRES DU CANCER.  Constituée en 1999, la base commune réunit l’ensemble des données collectées par les registres depuis leur création (plus d'1,2 millions de tumeurs depuis 1975). Elle regroupe des informations décrivant l’ensemble des données d’incidence et de survie. Elle permet la réalisation d’études sur les tendances évolutives de ces deux indicateurs. Elle conduit également à des estimations nationales et rend possible le calcul de prévalence ainsi que des projections d’incidence à court terme. Elle est gérée, administrée et mise à jour par le service de bio-statistique des Hôpitaux Civils de Lyon (HCL).

Présentation (périodicité , approche, couverture, méthode)

Les indicateurs sont produits annuellement ou tous les 5 ans :

  • Les incidences observées dans les zones couvertes par les registres (publication annuelle)
  • Les projections d’incidence et de mortalité nationale pour l’année en cours à partir de scenarii d’évolution du cancer (production annuelle puis tous les 2 ans depuis 2008) ;
  • Les estimations nationales d’incidence et de mortalité actualisées tous les cinq ans selon une modélisation statistique des données d’incidence recueillies par le réseau Francim des registres des cancers et des données de  mortalité fournies par le Centre d’épidémiologie sur les causes médicales de décès (CépiDC) de l’Inserm. La méthodologie utilisée permet une analyse détaillée des tendances depuis 1980 sur les 25 dernières années
  • Les estimations d’incidence régionales, les survies, les prévalences nationale produites tous les 5 ans

Thématique couverte et indicateurs du portail concernés

EPIDEMIOLOGIE : Effectifs de décès par cancer, Taux de mortalité brut , Taux de mortalité standardisé (pop française - pop européenne - pop mondiale), Effectifs de décès prématuré par cancer, Taux de mortalité prématurée (avant 65 ans) brut , Taux de mortalité prématurée standardisé ( pop française - pop européenne - pop mondiale), Part de mortalité cancer sur mortalité générale, Part de mortalité par localisation de cancer sur mortalité par cancer, Année potentielles de vie perdues (APVP) , prévalence partielle  à  5 ans ; Nombre de nouveaux cas de cancers liés au tabac, survie brute et relative à 1 an, 3 ans,5 ans ,10 ans

Modalités de diffusion des résultats et accès aux données

L’accès aux données est public. La récupération des indicateurs n’est pas automatisée (téléchargement des informations à partir du site de l’INVs puis une mise en forme des indicateurs par l’INCa ).