retour

Source : PMSI 2011-2017 (ATIH)

Source
Dernière mise à jour 03/01/2019

Données d’hospitalisation en secteur médecine-chirurgie-obstétrique (MCO) et hospitalisation à domicile (HAD).

NOM et missions de l’organisme producteur

ATIH (Agence technique de l’information hospitalière). L'ATIH assure pour le compte de la DHOS la maîtrise d'oeuvre du système d'information relatif à l'activité et aux moyens des établissements de santé publics et privés. L'ATIH peut être considérée comme un service informatique particulier de la DHOS, chargé principalement de la mise en oeuvre opérationnelle des procédures de gestion automatisées relatives au programme de modernisation du système d'information (PMSI) et à la tarification à l'activité (T2A) .

Nom, type, historique et objectifs principaux de la source

  • Base nationale de données PMSI (Programme médicalisé des systèmes d’information). L 'histoire du PMSI débute en France en 1982 par le « projet de médicalisation des systèmes d'information ». Son objectif étant de définir l'activité des établissements et de calculer l'allocation budgétaire qui en découlait. Il a été mis en place par Jean de Kervasdoué, responsable de la Direction des Hôpitaux. En 1996, Alain Juppé confirme ce projet PMSI par ordonnance.
  • Au départ, en France, il n'avait qu'un objectif de santé publique et épidémiologique, et non financier. Depuis 1997, tous les établissements privés ont dû mettre en place le PMSI (arrêté du 22 juillet 1996).Pour les séjours hospitaliers MCO (Médecine-Chirurgie-Obstétrique), cette analyse est fondée sur le recueil systématique et le traitement automatisé d'une information médico-administrative minimale et standardisée, contenue dans le Résumé de Sortie Standardisé (RSS).

Présentation (périodicité , approche, couverture, méthode)

Les bases nationales de données PMSI-MCO sont constituées pour chaque année civile, de l’agrégation des fichiers de RSA (résumé de sortie anonyme) transmis et validés par les établissements de santé ayant une activité d’hospitalisation en médecine, chirurgie, obstétrique (MCO). Cette transmission de données d’activité est devenue obligatoire avec la généralisation du PMSI MCO à compter du second semestre de 1994 pour les établissements publics et les établissements privés participant au service public hospitalier PSPH (anciennement sous dotation globale de financement) et à compter de janvier 1997 pour les établissements privés à but lucratif (anciennement sous objectif quantifié national, OQN). Les statistiques ont été établies à compter de 1995.

Thématique couverte et indicateurs du portail concernés

  • ACTIVITES DE SOINS
  • coût de prise en charge en cancérologie, moyens alloués aux anticancéreux sur l'ensemble des établissements publics et PSPH, moyens totaux alloués aux molécules onéreuses sur l'ensemble des établissements publics et PSPH, coût anticancéreux sur l'ensemble des établissements publics et PSPH, coût général molécules onéreuses sur l'ensemble des établissements publics et PSPH, coût du diagnostic, coût des soins", coût de la prévention, coût du dépistage : unitaire et global (programme, tests, organisationnels, autres)

Modalités de diffusion des résultats et accès aux données

L’accès aux données est public. Les statistiques consultables en ligne sont issues des bases nationales de données PMSI MCO.