Impact de l’Evaluation approfondie et du suivi Gériatrique sur la Survie, l’état fonctionnel et nutritionnel des patients âgés atteints d’un cancer ORL (EGéSOR): un essai randomisé contrôlé multicentrique

projet de recherche
Dernière mise à jour 10/10/2016
Investigateur   PAILLAUD E.
Institution   Groupe Hospitalier Henri Mondor - Albert Chenevier - APHP
Ville   CRETEIL
Financeur   INCa
Type d'appel   SHSESP
Numéro de financement   INCa_6146
Période de financement   2012-11-06 / 2017-10-05

Résumé

Contexte scientifique : L’allongement de la durée de vie s’accompagne d’une augmentation des cancers notamment des voies aéro-digestives supérieures (VADS) chez le sujet âgé. Le pronostic des cancers des VADS reste médiocre : seul un patient sur deux est vivant à 5 ans. Dans la population des personnes âgées de 75 et plus, la survie est encore plus basse, de l’ordre de 20% (1 patient sur 5). Cette inégalité en terme de survie dans ce cancer peut s’expliquer en partie par la présence d’autres maladies associées chez le sujet âgé responsables d’une surmortalité ou encore par le choix d’un traitement « modéré » lié à la crainte des complications ou des toxicités secondaires aux traitements par les médecins. Description du projet : L’intervention testée dans ce projet de recherche a pour objectif de réduire cette inégalité en améliorant la prise en charge des personnes âgées atteintes d’un cancer des VADS par une prise en charge spécifique. En effet, la prise en charge des patients âgés atteints d’un cancer ORL a des spécificités concernant le choix des traitements, leur tolérance, la prise en charge globale psychologique, nutritionnelle et de l’autonomie, et les aides à mettre en place au domicile. Pour évaluer l’ensemble des besoins spécifiques du sujet âgé, une évaluation dite « évaluation gériatrique approfondie » peut être réalisée par un médecin gériatre à l’aide de nombreux tests et questionnaires. Cette évaluation est longue et nécessite un gériatre expérimenté. Elle aboutit à l’élaboration d’un plan de traitement personnalisé (kinésithérapie, suivi psychologique, aides au domicile, suivi nutritionnel…) et d’un suivi permettant d’adapter les soins nécessaires pendant toute la durée du traitement de la maladie cancéreuse. L’utilité de cette évaluation gériatrique approfondie a été étudiée chez des personnes âgées malades non atteintes d’un cancer. Les études ont montré qu’elle permettait le plus souvent d’améliorer la survie et de maintenir la personne âgée à son domicile. Résultats attendus : Dans cette étude, nous souhaitons étudier l’impact de l’évaluation gériatrie approfondie sur la survie, l’autonomie, l’état nutritionnel et la qualité de vie des personnes âgées atteintes d’un cancer ORL ce qui permettra de valider son intérêt dans la prise en charge de ces patients. Les résultats attendus sont un meilleur pronostic, une meilleure préservation de l’autonomie et de l’état nutritionnel chez les personnes âgées atteints d’un cancer des VADS qui auront eu l’EGA par rapport à ceux qui recevront les soins habituels."

Summary

Scientfic context: Because of a significant increase in the elderly population, linked to a longer life, there is an increase in cancers such as upper aero-digestive tract (UADT) in the elderly. The prognosis of these cancers remains poor: only one patient in two is alive at 5 years. In the elderly population, aged 75 years old and over, survival is even lower, around 20% (1 in 5). This inequality in survival in this cancer can be partly explained by the presence of other associated diseases in the elderly responsible for an excessive mortality or by the oncologists’ choice of "moderate" treatment due to fear of complications or toxicity secondary to treatment.Description of the project: The intervention tested in this research project aims to reduce this inequality by improving the management of elderly head and neck cancer patients with a specific management. Indeed, the treatment of elderly head and neck cancer patients has specificities concerning treatment options, their tolerance, psychological management, nutritional and functional status, and support needed at home. To assess the overall needs of the elderly patients, an assessment known as "comprehensive geriatric assessment" (CGA) can be performed by a geriatrician with extensive testing and questionnaires. This assessment is long and requires an experienced geriatrician. It leads to the development of an individualized treatment plan (physiotherapy, psychological follow-up, support at home, nutritional management, etc.) and follow-up to adapt the necessary cares for the duration of the cancer treatment. The CGA utility has been studied in elderly patients with nonmalignant diseases. Studies have shown that CGA allowed improving survival and maintaining the elderly at home.Expected results: In this study, we aim to study the impact of CGA on survival, autonomy, nutritional status and quality of life in elderly patients with head and neck cancer. This study will thus allow validating the usefulness of CGA in the treatment of head and neck cancers in elderly patients.The expected results are a better prognosis, a better preservation of the autonomy and nutritional status in older people who have had the EGA compared to those who receive usual cares.

CATEGORIES

Type de cancer

Catégories de recherche