retour

Oncogériatrie

fiche synthese
Dernière mise à jour 30/11/2017

Description

Les données observées disponibles au moment de la réalisation de ces travaux allaient jusqu'en 2013. Les estimations 2017 sont donc des projections. Toute projection présente un certain niveau d'incertitude car elle repose sur une hypothèse d'évolution du risque de cancer et de décès par cancer entre 2013 et 2017. Les projections ne sont que le reflet des hypothèses adoptées et ne peuvent pas être utilisées pour reconstituer des tendances temporelles. Les hypothèses retenues, pour la période 2013-2017, vont dans le sens de la poursuite de l'évolution récente observée pour l'incidence sauf pour l'incidence du cancer du larynx chez la femme pour laquelle l'hypothèse retenue est celle d'une poursuite de la tendance moyenne sur la période 1980-2013. Les hypothèses retenues, pour la période 2013-2017, vont dans le sens de la poursuite de l'évolution récente observée pour la mortalité sauf pour la mortalité du  cancer du foie pour laquelle l'hypothèse d'une stabilisation du risque a été retenue et pour la mortalité du cancer du système nerveux central pour laquelle l'hypothèse d'une poursuite de la tendance moyenne sur la période 1980-2013 a été retenue.La projection de l’incidence « tous cancers » (hors cancers de la peau autres que les mélanomes) est obtenue en sommant les projections retenues pour les différentes localisations présentées, auxquelles ont été ajoutées les estimations de la localisation prostate (obtenue sous l'hypothèse d'une stabilisation du risque entre 2013 et 3017), des localisations hématologiques et de la localisation « autres cancers » (obtenue sous l'hypothèse de la poursuite de l'évolution récente observée) bien que celles-ci ne soient pas présentées. La projection de mortalité « tous cancers » intègre les projections spécifiques concernant le cancer du pancréas (obtenue sous l'hypothèse de la poursuite de l'évolution récente observée.

Pour la prostate, les données d'incidence correspondent à l'estimation de l'année 2013 : compte tenu des fluctuations récentes de l'incidence du cancer de la prostate, les résultats postérieurs à la dernière année observée par les registres (2013) ne sont pas présentées.
Pour le pancréas, les projections de mortalité ne sont pas réalisées du fait d'une moindre fiabilité de ces données par rapport aux autres localisations.

Description

Ces données proviennent de la base PMSI. On note une très grande disparité régionale.

Description

Lors de l'enquête menée en 2018 qui porte sur les données de l'année 2017, 93% des unités de coordination en oncogériatrie, qu’elles soient unités (UCOG), antennes (AOG) ou unités de coordination interrégionales (UCOGIR),  ont renseigné le questionnaire en ligne (26/28).

Description

UCOG : Unités de coordination en oncogériatrie

UCOGIR : Unités de coordination en oncogériatrie interrégionales

AOG : Antennes d'oncogériatrie

Description

Vingt-six des UCOG et AOG ont un site internet dédié à l’oncogériatrie.

Ces sites internet diffusent des informations à destination des médecins généralistes, des patients, des familles, des outils de bonne pratique (outil de dépistage de la fragilité gériatrique, fiche d’évaluation gériatrique pour un patient atteint de cancer), et des modalités pratiques de l’organisation des soins, notamment les sites des consultations de gériatrie pour les personnes âgées avec cancer dans la région.

Dans la majorité des cas, les informations concernant la cancérologie des personnes âgées sont hébergées sur les sites des réseaux régionaux de cancérologie.

Description

La participation à la formation des professionnels de santé est une des missions des UCOG. Les actions de formation comprennent à la fois les formations universitaires (DIU) et les formations dans le cadre du développement professionnel continu (DPC).

On note une participation à la formation universitaire d’acteurs de santé très divers impliqués dans le parcours de soins des personnes âgées avec cancer, avec encore une trop faible participation des oncologues et cancérologues.
Deux sociétés savantes organisent des congrès annuels dédiés à la cancérologie du sujet âgé : la Société francophone d’oncogériatrie (SFOG) et l’International Society of Geriatric Oncology (SIOG).

Description

En 2017, près de 4 000 patients âgés de 75 ans et plus ont été inclus dans un essai clinique. Ces essais sont en grande majorité institutionnels.

Le nombre total de patients âgés inclus dans un essai clinique a diminué de 30 % par rapport à 2016.

Description

Les financements délégués aux UCOG et AOG ont permis de financer 22 ETP d’infirmiers diplômés d’Etat ou cadres de santé et 11 ETP d’assistants ou secrétaires, impliqués dans la coordination des différents acteurs du parcours de soins des personnes âgées atteintes de cancer.

Ils ont permis également de financer 15 ETP de gériatres et 8 ETP d’attachés de recherche clinique.

CATEGORIES

Type de cancer

Sujet

Zone géographique

Population