retour

Hémopathies : chimérisme post-greffe - les tests de génétique somatique

fiche synthese
Dernière mise à jour 29/07/2016

Description

La greffe de cellules souche permet de remplacer les cellules souches lorsque les cellules souches du patient sont endommagées. Ainsi près de 2 000 allogreffes sont réalisées chaque année en France, principalement pour des patients souffrant d’une leucémie, d’une syndrome myélodysplasique ou myéloprolifératif. Les analyses du chimérisme après greffe allogénique de cellules-souches hématopoïétiques permettent de suivre la reconstitution hématopoïétique et/ou immunologique chez les patients dans les semaines et les mois après la greffe, et représentent un paramètre indispensable pour les cliniciens en vue du suivi des patients.

CATEGORIES

Type de cancer

  • Hématologie

Sujet

Zone géographique