retour

Leucémies aiguës lymphoblastiques (LAL) et leucémies aiguës myéloblastiques (LAM) - recherche de mutations

fiche synthese
Dernière mise à jour 28/07/2016

Description

Alors que les anomalies cytogénétiques représentent des facteurs pronostiques essentiels pour orienter la prise en charge des patients atteints de LAM, environ 40 % des patients ne présentent pas d’anomalies cytogénétiques au moment du diagnostic. Des mutations ayant une valeur pronostique ont été identifiées dans les LAM, notamment sur les gènes FLT3, NPM, IDH et CEBPA. Certaines d’entre elles constituent désormais également des cibles de thérapies ciblées.

Description

En 2017, si l’activité reste relativement stable pour la recherche des mutations de NPM et de CEBPA, d’IDH1 et d’IDH2, elle est en forte progression par rapport à 2016 pour la recherche de mutations du gène FLT3 (+19,8%). Ceci peut être probablement lié à l’AMM de la midostaurine dans les LAM avec mutation du gène FLT3.

Ces examens ont été effectués par NGS pour 1963 patients en 2017, contre 1322 en 2016, soit une augmentation de 48%.

CATEGORIES

Type de cancer

Sujet

Zone géographique