retour

Leucémies aiguës lymphoblastiques (LAL) et leucémies aiguës myéloblastiques (LAM) - suivi de la maladie résiduelle

fiche synthese
Dernière mise à jour 28/07/2016

Description

Le gène WT1 est un facteur de transcription impliqué dans la prolifération des progéniteurs hématopoïétiques et dans le développement des lymphocytes. Il est souvent surexprimé dans les leucémies. Il est désormais établi qu’une surexpression de ce gène est un facteur de mauvais pronostic dans les LAM. La surexpression du gène a aussi un intérêt pour le suivi de la maldie résiduelle dans les LAM car l'évolution quantitative de l'expression de WT1 a un impact pronostique et permet de détecter précocement des rechutes [1,2].
La quantification d’autres transcrits de fusion spécifiques au moment du diagnostic de LAL, de LAM ou de LMC, permet également de suivre la maladie résiduelle par FISH ou par RQ-PCR et de prédire le risque de rechute, permettant ainsi d’adapter le traitement le plus précocement possible.

[1]    Yang et al. Leukemia 2007 ;21 :868-876

[2]    Renneville et al. Hématologie 2011;17:40-60

CATEGORIES

Type de cancer

Sujet

Zone géographique